Avril 2024
Publication | Du Christianisme et des hommes dans l’Antiquité tardive. Essais de prosopographie

À la Renaissance a été forgé le terme savant de prosopographie. D’abord limité à la reconstitution illustrée des généalogies princières, ce terme a pris une nouvelle acception au 19e siècle pour désigner une discipline scientifique visant à l’étude sérielle d’individus appartenant à un groupe particulier à une époque précise et dans une région donnée. Le monde romain a constitué l’espace privilégié de cette discipline, qui s’est ensuite étendue à d’autres civilisations et d’autres périodes. L’examen des acteurs et des actrices du christianisme ancien a en particulier suscité la naissance d’une vaste entreprise scientifique dont le présent ouvrage montre les avancées accomplies et annonce les progrès futurs.

⟶ Pour en savoir +

Avril 2024
Publication | Gregorius Nazianzenus. Opera: versio Syriaca VI: Oratio XLIII

Ce sixième volume des versions syriaques des œuvres de Grégoire de Nazianze est consacré à l’édition du Discours 43 (« Oraison funèbre pour le grand Basile »). Il s’agit d’une des œuvres les plus importantes de Grégoire, par son ampleur (c’est le plus long Discours), par la richesse de son inspiration et par le caractère vital du sujet traité (Grégoire y fait de nombreuses références à l’amitié qui l’a uni à Basile). L’œuvre est transmise en syriaque en deux versions différentes du même texte grec. Les deux versions sont éditées en regard l’une de l’autre. Les textes sont accompagnés de notes qui relèvent les variations par rapport au grec et qui éclairent la manière dont les deux traducteurs syriaques ont interprété le modèle grec.

⟶ Pour en savoir +

Mars 2024
Publication | Hagiographies, 9. L’hagiographie latine à Rome et en Italie du Sud entre 550 et 750

Dans l’Italie des VIe-VIIIe siècles, déchirée entre Lombards et Byzantins, l’hagiographie fut la forme littéraire la plus pratiquée, et sans doute aussi la plus communément appréciée. À Rome et en Italie du Sud, clercs et moines s’affairèrent à composer en latin, ou à traduire du grec en latin, des textes qui témoignaient de leur dévotion pour les martyrs du temps des persécutions. Leurs récits romanesques, de qualité et d’intérêt très divers, accompagnèrent ainsi l’entrée de la péninsule dans le Moyen Âge. Ils alimentèrent la curiosité des pèlerins et des fidèles pour les saints anciens, comme pour ceux, venus d’Orient, dont le culte avait pris plus récemment racine en Italie. Ce gisement documentaire, vestige inestimable d’une époque contrastée et parfois dramatique, est toutefois d’un abord difficile : les pièces concernées constituent un ensemble complexe de dossiers enchevêtrés, de textes anonymes, souvent très approximativement datés ou localisés.

Dans la continuité des chapitres précédemment publiés sur l’hagiographie latine d’Italie dans la collection Hagiographies, le présent ouvrage propose donc un répertoire critique des textes produits à Rome et dans le Mezzogiorno, entre 550 (rétablissement de la Préfecture d’Italie) et 750 (chute de l’exarchat). Une trentaine de dossiers y font l’objet de recherches a novo, et ces analyses détaillées permettent d’esquisser les contours littéraires et historiques d’une production hagiographique qui fut ensuite largement plébiscitée par les éditeurs de légendiers médiévaux.

⟶ Pour en savoir +

decembre 2023
Publication | La notion de volonté dans les écrits de saint Augustin entre 388 et 404

Le livre est consacré à la genèse de la notion de volonté dans l’œuvre d’Augustin. Entreprise selon un axe chronologique, cette étude fait apparaître les étapes déterminantes à travers lesquelles la notion de volonté a pris forme dans la pensée d’Augustin. Elle commence par une analyse brève de la notion du vouloir dans les traditions philosophiques et chrétiennes antérieures à Augustin, ainsi que dans la pensée manichéenne. La deuxième partie met en lumière qu’Augustin commence à s’intéresser à la notion de la volonté autour de 388 afin de résoudre le problème de l’origine du mal. Au début, inspiré par le stoïcisme et les travaux de Cicéron, Augustin perçoit la volonté comme pouvoir, potestas, et considère que la volonté bonne est toujours capable d’agir de sa propre force. Par la suite, au milieu de la controverse anti-manichéenne, Augustin reconnait la puissance que les habitudes bonnes ou mauvaises ont sur l’âme humaine, mais, il reste persuadé que la volonté domine toute habitude ou passion (partie 3). Plus tard, la lecture de l’Écriture, en particulier des épîtres pauliniennes, amène Augustin à considérer que c’est la source dans laquelle la volonté trouve une délectation, delectatio, plutôt que sa soumission à la raison, qui détermine la capacité d’agir bien ou mal (partie 4). Au moment de la rédaction des Confessions il est persuadé que, suite à la chute d’Adam, la volonté humaine a perdu sa capacité à trouver la delectatio en Dieu. La volonté est donc incapable d’agir bien par sa propre force, et seule la grâce divine est capable de restaurer l’unité interne du vouloir et sa capacité à aimer Dieu librement et à agir selon le bien.

⟶ Pour en savoir +

december 2023
Publication | Christianity in Roman Scythia. Ecclesiastical Organization and Monasticism (4th to 7th Centuries)

The volume explores linguistic practices and choices in the late antique Eastern Mediterranean. It investigates how linguistic diversity and change influenced the social dimension of human interaction, affected group dynamics, the expression and negotiation of various communal identities, such as professional groups of mosaic-makers, stonecutters, or their supervisors in North Syria, bilingual monastic communities in Palestine, elusive producers of Coptic ritual texts in Egypt, or Jewish communities in Dura Europos and Palmyra. The key question is: what do we learn about social groups and human individuals by studying their multilingualism and language practices reflected in epigraphic and other written sources?

⟶ Read more

November 2023
Publication | A Commentary on Panegyrici Latini II(12)

The renowned Gallic poet Pacatus Drepanius journeyed to Rome in the summer of AD 389 to deliver a speech to the Emperor Theodosius; both men stood for the first time before the Roman Senators. It was a moment of high political charge. The Latin speech survives and is here presented both in the original and with facing English translation; the introduction and commentary capture the groundbreaking character of the work and set it in its historical, rhetorical and literary contexts.

⟶ Read more

November 2023
Publication | Shaping Letters, Shaping Communities: Multilingualism and Linguistic Practice in the Late Antique Near East and Egypt

In the post-Enlightenment world, philosophy and religion have come to occupy different, even opposed, domains. But how were they related before this? What were the commonalities and dissimilarities between them? Did they already contain the seeds of their later division – or do they still share enough in common to allow meaningful conversation between them?

This new Brill series “Ancient Philosophy & Religion” provides an interdisciplinary platform for monographs, edited volumes and commentaries on this issue. It is edited by two leading scholars in the fields it brings together, George Boys-Stones (Ancient Philosophy) and George van Kooten (New Testament Studies), and is supported by an editorial board whose members are known for their work in the area. It invites scholars of ancient philosophy, Classics, early Judaism, ancient Judaism, New Testament & early Christianity, and all other relevant fields, to showcase their research on ancient philosophy and religion and to contribute to the debate.

The series’ subject matter is symbolized by its icon, used by courtesy and permission of the New Acropolis Museum in Athens. It represents a dialogue between philosophers, as shown on one of the reliefs of the funeral sacrificial table (mensa) from the “House of Proclus” on the Southern slope of the Acropolis at Athens, excavated in 1955. Dating from 350-325 BC, the reliefs of the mensa depict, after the lamentation and the farewell, the posthumous encounter of the deceased with the philosophers (1950 NAM 90).

⟶ Read more

November 2023
Publication | The Bible in Christian North Africa. Part II: Consolidation of the Canon to the Arab Conquest (Ca. 393 to 650 CE)

This second volume delves into the intricate dynamics that surrounded the use of Scripture by North African Christians from the late-fourth to the mid-seventh century CE. It focuses on the multivalent ways in which Scripture was incorporated into the fabric of ecclesial existence and theological reflection, as well as on Scripture’s role in informing and supporting these Christians’ decision-making processes. This volume also highlights the intricate theological and philosophical deliberations that were carried out between and among influential North African Christian leaders and scholars—in diverse cultural and geopolitical settings—while paying attention to the complex manner in which these Scripture-laden discourses intersected the wide variety of religious opinions and ecclesiastical and/or theological movements that so clearly marked this region in this era.

⟶ Read more

Octobre 2023
Publication | Neglected Architectural Decoration from the Late Antique City. Public Porticoes, Small Baths, Shops/Workshops, and ‘Middle Class’ Houses in the East Mediterranean

This book examines neglected architectural decoration from the late antique city of the East Mediterranean. It addresses the omission in scholarship of discussion about the embellishment of non-monumental secular buildings (public porticoes, small public baths, shops/workshops, and non-elite houses). The finishing of these structures has been overlooked at the expense of more lofty buildings and remains one of the least known aspects of the late antique city. The author surveys the archaeological evidence for decoration in the region, with the maritime sites of Ostia and Ephesus selected as case studies. Drawing upon archaeological, written, and visual sources, it attempts to reconstruct how such buildings appeared to late antique viewers and investigates why they were decorated as they were.

⟶ Read more

Octobre 2023
Publication | The Roman Imperial Court in the Principate and Late Antiquity

The Roman Imperial Court in the Principate and Late Antiquity examines the Roman imperial court as a social and political institution in both the Principate and Late Antiquity. By analysing these two periods, which are usually treated separately in studies of the Roman court, it considers continuities, changes, and connections in the six hundred years between the reigns of Augustus and Justinian.

Thirteen case studies are presented. Some take a thematic approach, analysing specific aspects such as the appointment of jurists, the role of guard units, or stories told about the court, over several centuries. Others concentrate on specific periods, individuals, or office holders, like the role of women and generals in the fifth century AD, while paying attention to their wider historical significance. The volume concludes with a chapter placing the evolution of the Roman imperial court in comparative perspective using insights from scholarship on other Eurasian monarchical courts. It shows that the long-term transformation of the Roman imperial court did not follow a straightforward and linear course, but came about as the result of negotiation, experimentation, and adaptation.

⟶ Read more

Octobre 2023
Publication | Commentarii in Sophoniam, Naum, Iohel

Après Aggée, Abdias et Malachie, nous donnons ici la première édition critique des commentaires de Jérôme sur Sophonie, Naum et Joël. Ceux de Sophonie et Naum ont été publiés parmi les premiers en 393, comme celui d’Aggée. Le commentaire sur Joël appartient, comme celui de Malachie, à la troizième et dernière vague des commentaires sur les Douze, qui date de 406. Il n’a pas été possible d’inclure ici, comme dans le précédent volume, un représentant de la deuxième vague, car elle ne comporte, en plus du commentaire d’Abdias, que celui de Jonas, déjà édité critiquement dans la collection des Sources chrétiennes.

Il est clair que les commentaires de Sophonie et d’Aggée, qui sont contemporains et qui se suivent immédiatement dans la Vulgate, ont dû être associés très tôt, s’ils n’ont pas été transmis ensemble dès le départ. La tradition du commentaire de Naum se rapproche davantage de celles d’Abdias et de Malachie, avec laquelle elle a beaucoup de témoins en commun. Celle de Joël est très différente des autres; elle se ramène, en fin de compte, au classique stemma bifide auquel on aboutit souvent en critique textuelle.

On voit ici déjà progressivement s’assembler le puzzle de la transmission séparée ou par petits ensembles des douze commentaires, avant qu’ils ne soient réunis dans des pandectes à partir de l’époque carolingienne. Et on voit aussi se profiler partout à l’arrière-plan la grande ombre d’Origène, dont les vingt-cinq livres de commentaires sur les Douze prophètes sont, hélas, irrémédiablement perdus.

⟶ Pour en savoir +

Octobre 2023
Publication | Porphyre, Lettre à Marcella

Porphyre (234 – 305), disciple de Plotin et éditeur de ses Ennéades, adresse cette Lettre à Marcella, une femme d’un certain âge qu’il a épousée sur le tard. Il lui explique la raison de son départ, après seulement dix mois de mariage. Il l’invite, loin de toute passion, à mener une vie philosophique dont il lui rappelle les grands principes éthiques, inspirés de Platon. Porphyre livre ici une apologie de la philosophie traditionnelle, dirigée contre les croyances irrationnelles. La Lettre à Marcella est un document unique sur la manière dont une vie philosophique peut être vécue.
Le texte de la Lettre a Marcella n’a été conservé que dans un unique manuscrit, recopié au XVe s. Il est ici édité, traduit et présenté.

⟶ Pour en savoir +

October 2023
Publication | Profane Zeitgeschichtsschreibung des ausgehenden 4. und frühen 5. Jahrhunderts

In diesem Band sind die lateinischen Autoren des ausgehenden 4. und frühen 5. Jahrhunderts zusammengestellt, die über die Profangeschichte vom 3. bis zum 5. Jh. berichten. Dabei stehen sie zu den von ihnen beschriebenen Ereignissen schon in einer größeren und oft kritischen Distanz und würdigen, im Unterschied zu den im Modul B behandelten Sammelbiographien, stärker die historischen Zusammenhänge. Den Hauptplatz im Band nimmt die Epitome de Caesaribus (D 3) ein, die neben Übernahmen aus Aurelius Victor, aus Eutrop oder aus der Enmannschen Kaisergeschichte zahlreiche Passagen einer Quelle enthält, die auch von Ammianus Marcellinus benutzt worden ist und die Übereinstimmungen mit der spätgriechischen Tradition (Eunap bzw. Zosimos und Zonaras) zeigt. Geboten werden ein neuer Text, eine Übersetzung sowie ein reichhaltiger philologisch-historischer Kommentar. Daneben werden die erhaltenen Texte der Historiker Nicomachus Flavianus, Sulpicius Alexander und Renatus Profuturus Frigeridus vorgestellt.

⟶ Read more +

October 2023
Publication | Panegyrische Zeitgeschichte des 4. und 5. Jahrhunderts

In der späten Kaiserzeit dominierte eine Zwischenform von Panegyrik und Geschichtsschreibung, deren Zeugnisse mit diesem Band für das vierte und frühe fünfte Jahrhundert vorgestellt werden. Dabei geht es vor allem um die Reste von Darstellungen der Regierung Konstantins und Julians (Praxagoras, Bemarchios, Eustochios, Iulianus Imperator, Biblidion, Kyllenios, Oreibasios, Kallistion, Magnos von Karrhai, Eutychianos, Philagrios, Seleukos von Emesa). Mitberücksichtigt werden auch einige Sonderfälle, insbesondere der erste Teil des Anonymus Valesianus, der eng mit der panegyrischen Zeitgeschichtsschreibung der Epoche Konstantins verbunden ist, sowie einige Epen, die in ihrer detaillierten historiographischen Struktur mit der panegyrischen Zeitgeschichte eng verwandt sind.

⟶ Read more +

September 2023
Publication | Commentaire sur l’Énéide de Virgile : Livre I. Donat, Vie de Virgile, Introduction aux Bucoliques

Le grand commentaire de Servius à Virgile s’ouvre sur le premier livre de l’Enéide, utilisée comme le principal support pédagogique de l’éducation dans l’Antiquité latine tardive. L’introduction du volume présente les enjeux majeurs de ce commentaire, en particulier son statut au sein de la production grammaticale, les prédécesseurs dont Servius est l’héritier et la question des ajouts du Servius Danielis. En abordant de front, à travers l’Enéide, la langue latine, la culture générale et l’œuvre virgilienne, Servius synthétise les connaissances et les méthodes d’explication des grammatici et les adapte à un public scolaire. L’introduction est suivie d’une nouvelle édition du texte latin avec apparat critique, d’une traduction originale et d’un riche appareil de notes. On trouvera en annexe ce qui demeure du commentaire perdu de Donat à Virgile : la biographie du poète et l’introduction aux Bucoliques, qui constituent l’accessus du grammairien – le principal modèle de Servius – à l’explication de Virgile.

⟶ Pour en savoir +

September 2023
Publication | Les Cultes à mystères dans l’Empire romain. Païens et Chrétiens en compétition

Dans les religions polythéistes de l’Antiquité, à forte dimension publique et collective, les cultes dits « à mystères », réservés à des groupes d’initiés, ont longtemps tenu un rôle limité, malgré la célébrité de certains d’entre eux comme les Mystères d’Éleusis. Mais sous l’Empire romain, la notion de mystères semble connaître une diffusion sans précédent et influencer tant les pratiques religieuses que les façons de les représenter. Or, ce processus concerne aussi bien les groupes chrétiens que les cultes traditionnels. En effet, dès le milieu du IIe siècle, les auteurs chrétiens s’approprient le vocabulaire des cultes à mystères pour parler de leurs propres rituels et croyances, et construisent ainsi des formes de compétition avec les tenants des religions traditionnelles.
À partir de ce moment et jusqu’à la fin de l’Antiquité, les mystères des religions polythéistes et les nouveaux mystères chrétiens ne cessent de se croiser. La notion de mystères devient le lieu d’interactions entre païens et chrétiens reflétant les nouveaux rapports de force politiques et religieux qui s’établissent dans les territoires d’un empire multiculturel et multireligieux. L’ouvrage retrace cette évolution et interroge le rôle qu’a pu jouer le discours chrétien sur les cultes à mystères « païens ».

⟶ Pour en savoir +

September 2023
Publication | Archaeological Landscapes of Late Antique and Early Medieval Tuscia. Research and Field Papers

This volume, the third in the series MediTo, investigates the changing landscapes of Tuscany during Late Antiquity and the Early Middle Ages. Through a selection of thematic case studies, presented initially during the second International workshop held in Paganico (Grosseto, Italy) in June 2019 and here further developed, the volume explores the concepts of settlement, economic, and societal changes in both Tuscany and its broader Mediterranean context over the course of several centuries. Together, the contributions gathered here showcase how cities and rural settlements, when studied in their archaeological and historical context, shed light on a dynamic landscape in which natural resources played a crucial role in defining the success or later abandonment of sites.

⟶ Read more

August 2023
Publication | Interacting with Saints in the Late Antique and Medieval Worlds

The cult of saints is one of the most fascinating religious developments of Late Antiquity and the early Middle Ages. Christians admired martyrs already in the second century, but for a long time they perceived them only as examples to follow and believed they could pray directly to God, whom they addressed as ‘Our Father’. A new attitude toward saints, now considered above all as powerful friends of God and efficient intercessors, started to emerge in the third century. Once this process gained momentum in the Constantinian era, the cult of saints constantly changed and rapidly adapted to new conditions and demands. This evolution highlighted many factors: the popularity of specific saints and the different types of sanctity, the spread of cults and customs, and the ways in which the saints were described, visualised, and represented.

This volume seeks to capture the dynamic of these adaptations, showing both those aspects of cult which evolved quickly and those which remained stable for a long time. It studies the evolution of the cults in a broad period from the third to the seventh centuries and in various regions from Gaul to Georgia, with a particular interest in the two greatest centres of the cult of saints: Rome and Constantinople.  In response to changing needs and different circumstances, new generations of believers repeatedly modified the cults of established saints, even as they introduced new saints.

⟶ Read more

July 2023
Publication | Staging the Sacred. Performance in Late Ancient Liturgical Poetry

Staging the Sacred examines the importance of Christian, Jewish, and Samaritan liturgical poetry from Late Antiquity through the lenses of performance, entertainment, and spectacle. Laura Lieber proposes an account of hymnody as a performative and theatrical genre, combining religious and theatrical studies to examine how performers creatively engaged their audiences, utilized different modes of performance, and created complex characters through their speeches.
To truly consider performance and engage with these poems fully, Lieber urges readers to imagine the world beyond the page. While poetry and hymnody from Late Antiquity are usually presented in textual form, Lieber moves away from studying the text on its own, engaging instead with how these poems would have been performed and acted. The specific literary techniques associated with oratory and acting in Late Antiquity, such as apostrophe and vivid imagery, help craft a more accurate idea of liturgical presentations. Lieber suggests ways that these ancient poets could have used their physical spaces of performance by borrowing from the gestures and body language of oratory, mime, and pantomime.
A highly interdisciplinary study that will appeal to scholars across religion, theatre, literature, and beyond, Staging the Sacred proposes a novel interpretation of Late Antique hymnody and poetry as a performative genre, akin to oratory, theatre, and other modes of public performance, placing these works in their wider societal context.

⟶ Read more

July 2023
Publication | Essays on Jews and Christians in Late Antiquity in Honour of Oded Irshai

Leading scholars in the study of Late Antiquity discuss the religious landscape of the eastern Roman Empire, with expert discussion of the theological, political, and social issues which confronted Jews and Christians in late Roman Palestine and surrounding regions. Individual chapters analyse in depth the rabbinic, patristic, and archaeological evidence to produce a sophisticated account of religious lives in provincial societies in which rabbinic Judaism took root within a Roman world increasingly dominated from the early fourth century CE by competing Christian power structures, particularly within Palestine. Detailed studies investigate, among other topics, rabbinic speculation about the origins and nature of the Roman state; the implications of the sharing of urban space by different religious traditions and the sharing of religious iconography; competition both within Judaism and Christianity and between Jews and Christians in light of the political pressures exerted by the Christian Roman state; and both similarities and differences in speculation by Jews and Christians about the nature of the expected end of days.

⟶ Read more

July 2023
Publication | Der lateinische ›Alexanderroman‹ des Iulius Valerius. Sprache, Erzählung, Kontext

Within the scope of the Greek-Latin Alexander romance, the Res gestae Alexandri Macedonis by Julius Valerius (early fourth century CE) stand out due to their high literary and stylistic standards. The eleven contributions in this edited volume primarily focus on issues of narrative technique, linguistic design, and intertextuality, thereby illustrating the unique features and rank of this often-neglected work in literary history.

⟶ Read more

Juillet 2023
Publication | La notion de volonté dans les écrits de saint Augustin entre 388 et 404

Le livre est consacré à la genèse de la notion de volonté dans l’œuvre d’Augustin. Entreprise selon un axe chronologique, cette étude fait apparaître les étapes déterminantes à travers lesquelles la notion de volonté a pris forme dans la pensée d’Augustin. Elle commence par une analyse brève de la notion du vouloir dans les traditions philosophiques et chrétiennes antérieures à Augustin, ainsi que dans la pensée manichéenne. La deuxième partie met en lumière qu’Augustin commence à s’intéresser à la notion de la volonté autour de 388 afin de résoudre le problème de l’origine du mal. Au début, inspiré par le stoïcisme et les travaux de Cicéron, Augustin perçoit la volonté comme pouvoir, potestas, et considère que la volonté bonne est toujours capable d’agir de sa propre force. Par la suite, au milieu de la controverse anti-manichéenne, Augustin reconnait la puissance que les habitudes bonnes ou mauvaises ont sur l’âme humaine, mais, il reste persuadé que la volonté domine toute habitude ou passion (partie 3). Plus tard, la lecture de l’Écriture, en particulier des épîtres pauliniennes, amène Augustin à considérer que c’est la source dans laquelle la volonté trouve une délectation, delectatio, plutôt que sa soumission à la raison, qui détermine la capacité d’agir bien ou mal (partie 4). Au moment de la rédaction des Confessions il est persuadé que, suite à la chute d’Adam, la volonté humaine a perdu sa capacité à trouver la delectatio en Dieu. La volonté est donc incapable d’agir bien par sa propre force, et seule la grâce divine est capable de restaurer l’unité interne du vouloir et sa capacité à aimer Dieu librement et à agir selon le bien.

⟶ Pour en savoir +

Juillet 2023
Publication | Thémistios. Tome II. Discours V-XIII : Les Empereurs illyrien et pannonien

La partie rhétorique de l’œuvre de Thémistios comportait au minimum trente-quatre discours. Les numéros I-XIX qui concernent quatre empereurs (Constance II, Jovien, Valens et Théodose Ier) ont une portée avant tout politique et historique. L’orateur adopte souvent les accents du panégyrique, mais néanmoins se révèle un conseiller judicieux et habile ainsi qu’un analyste réaliste des ressources de l’Empire, et défend le pacifisme dans les relations internationales. En outre, il trouve le moyen de construire une justification philosophique de l’absolutisme dont l’Empire byzantin répercutera les leçons, essentiellement à partir du XIIIe siècle.  La plupart des autres discours (XX-XXXIV), au ton plus personnel, visent à justifier l’option de Thémistios dans ses rôles parallèles de philosophe et d’homme politique. Le premier volume contient en particulier tous les témoignages antiques et médiévaux sur l’œuvre de Thémistios, notamment une traduction princeps de nombreuses lettres de Libanios et une étude sur la rhétorique et la philosophie à Byzance jusqu’à l’époque de l’écrivain.

⟶ Pour en savoir +

June 2023
Publication | Shared Religious Sites in Late Antiquity. Negotiating Cultural and Ritual Identities in the Eastern Roman Empire
The book aims at analyzing shared religious sites in the microcosm of the multireligious and multicultural Roman Empire during Late Antiquity. The main objective is to understand if some religious sites of the Eastern Roman Empire were the object of a shared attendance by groups or individuals from different religious backgrounds, and, for those which may have been, how and why this sharing happened. To facilitate comparison and to draw up models of occupancy dynamics, the contributions focus on a limited geographical and chronological area: the Eastern provinces from the 4th century onward, a turning-point in the Empire’s religious transformations. This collective work offers a series of case-studies where polemical discourses are intersected not only with legal documents, but also with epigraphy, iconography, and archeology – including architecture and artefacts.

⟶ Read more +

June 2023
Publication | A History of the Later Roman Empire, AD 284-700, 3rd Edition

In the newly revised 3rd edition of A History of the Later Roman Empire, 284-700, distinguished historians Geoffrey Greatrex and Stephen Mitchell deliver a thoroughly up-to-date discussion of the Later Roman Empire. It includes tables of information, numerous illustrations, maps, and chronological overviews. As the only single volume covering Late Antiquity and the early Islamic period, the book is designed as a comprehensive historical handbook covering the entire span between the Roman Empire to the Islamic conquests.

The third edition is a significant expansion of the second edition—published in 2015—and includes two new chapters covering the seventh century. The rest of the work has been updated and revised, providing readers with a sweeping historical survey of the struggles, triumphs, and disasters of the Roman Empire, from the accession of the emperor Diocletian in AD 284 to the closing years of the seventh century.

⟶ Read more +

Juin 2023
Publication | Césaire d’Arles, Commentaire de l’Apocalypse de Jean
Au début de son épiscopat (après 502), Césaire a donné à un public averti de clercs, de religieux ou de laïcs cultivés une série d’exposés sur l’Apocalypse de Jean. On a conservé à Arles, en tout ou en partie, d’une part les notes préparatoires de l’orateur, d’autre part celles prises au vol par un auditeur. Ces feuilles volantes ont été ensuite compilées pour constituer une sorte de commentaire présenté sous forme d’homélies, dans un désordre qui ne permet guère une lecture continue. L’intérêt de l’ouvrage est ailleurs.
L’auteur a utilisé abondamment les deux commentaires antérieurs qu’il avait à sa disposition : l’édition originale de Victorin, dont il ne subsiste plus aujourd’hui qu’un seul manuscrit tardif, et le commentaire de Tyconius, qui est perdu. Il les relit à la lumière de ses préoccupations comme évêque de la métropole provençale, confronté à la fois à l’hostilité d’une communauté arienne forte de l’appui du pouvoir civil, et à la médiocrité d’un grand nombre de ses fidèles, dont il donne une image peu flatteuse, et qu’il encourage vivement à faire pénitence et à se convertir.

⟶ Pour en savoir +

Juin 2023
Publication | Grégoire de Tours. Les miracles de saint Martin
Prenant le relais du poète Paulin de Périgueux qui, au chant VI de sa Vita sancti Martini, avait consigné, durant l’épiscopat de Perpetuus (458/9 – 488/9), une série de miracles posthumes de Martin, Grégoire de Tours s’est assigné pour tâche de collecter et de publier ceux advenus depuis lors et notamment depuis sa consécration à l’épiscopat en 573. À partir de cette date et jusqu’à la veille de sa mort en 594, il déroule, année après année, une chronique des événements miraculeux opérés principalement à Tours, la cité martinienne vers laquelle accourent les pèlerins : ces derniers viennent chercher l’aide d’un thaumaturge, tout particulièrement réputé comme médecin. Cependant, les guérisons obtenues ici-bas par le confesseur sont autant de « signes » préfigurant les réalités éternelles : la délivrance
des corps en ce monde entend annoncer la libération des entraves du péché pour les âmes des défunts au jour du Jugement dernier, car c’est aussi une oeuvre pastorale que fait ici l’historien, en témoin privilégié.

⟶ Pour en savoir +

May 2023
Publication | Pagan Inscriptions, Christian Viewers. The Afterlives of Temples and Their Texts in the Late Antique Eastern Mediterranean

What did people in the early Christian period think about the pagan inscriptions filling their late antique cities? Like public advertisements lining our streets today, these inscriptions were everywhere and communicated specific messages to literate late Roman viewers, often providing a very different view of the classical past than that being preached from early Christian church pulpits. In Pagan Inscriptions, Christian Viewers, Anna M. Sitz provides a fresh perspective on the Christianization of the Roman empire from the fourth to the seventh century CE by analyzing a previously overlooked body of evidence: the many ancient, pagan inscriptions, written in Greek or other languages, which were reused, preserved, or even partially erased in this period.
This volume brings together for the first time the literary and archaeological evidence for attitudes towards these ancient inscriptions in the eastern Mediterranean, from Greece to Asia Minor, Syria to Egypt. Pagan Inscriptions, Christian Viewers illustrates how early Christians, late pagans, and Jews in the eastern Mediterranean interpreted older inscriptions in Greek and other languages through their own worldviews in order to build the late antique present.

⟶ Pour en savoir +

April 2023
Publication | The Collectio Avellana and the Development of Notarial Practices in Late Antiquity

The essays collected in the volume study the competences and status of Late Antique notaries, who from simple stenographers acquired responsibilities and growing importance within the Imperial Court and in the Papal chancellery, being charged with drawing up the Acts of the consistorium and the ecclesiastical councils, to preserve and often deliver sensitive documents from Rome to Constantinople. The analysis of their multiple activities, and the functions they had in the imperial and episcopal archives, as well as in the libraries of the great Roman domus allows to verify also some new hypotheses on the compiler and on the editing of the Collectio Avellana. Since in the Middle Ages the collection was transcribed into two main manuscripts, preserved in Santa Croce di Fonte Avellana, the essays also try to understand what role the founder of the Monastery, San Pier Damiani, played in preserving this collection.

⟶ Read more

April 2023
Publication | Patriarch Dioscorus of Alexandria. The Last Pharaoh and Ecclesiastical Politics in the Later Roman Empire

Patriarch Dioscorus of Alexandria: The Last Pharaoh of Alexandria and Ecclesiastical Politics in the Later Roman Empire offers a thorough revision of the historical role of Dioscorus as patriarch of Alexandria between 444 and 451 CE. One of the major protagonists of the Christological controversy, Dioscorus was hailed a saint in Eastern Church traditions which opposed the Council of Chalcedon in 451. Yet Western Church traditions remember him as a heretic and violent villain, and much scholarship maintains this image of Dioscorus as ‘ruthless and ambitious’, a ‘tyrant-bishop’ feared by his opponents-the ‘Attila of the Eastern Church’.
This book breaks with these negative stereotypes and offers the first serious historical analysis of Dioscorus as ecclesiastical politician and reformer. It discusses the discrepancy that theologically Dioscorus was a loyal follower of his famous predecessor Cyril of Alexandria (412-444) while politically he was the leading figure of the anti-Cyrillian party in Alexandria. Analysing Dioscorus’ role as president of the Second Council of Ephesus in 449 and his downfall and deposition at the Council of Chalcedon in 451, Menze also offers a much-needed new reading of the acts of these two general councils.
⟶ Read more

Avril 2023
Publication | Die Chronik des Victor von Tunnuna (ca. 565). Eine Chronik und ihre Geschichte(n)

Eine Chronik ist mehr als eine parataktische Aneinanderreihung von Fakten. Sie erzählt auch eine Geschichte. Dies zeigt exemplarisch die Untersuchung der bisher wenig beachteten spätantiken Chronik des nordafrikanischen Bischofs Victor von Tunnuna (ca. 565). Er berichtet für die Jahre nach dem Konzil von Chalcedon (451) und dem 2. Konzil von Konstantinopel (553) mit einem regionalen Schwerpunkt auf Nordafrika von den Geschehnissen rund um den sogenannten Drei-Kapitel-Streit. Eine Analyse der Auswahl und Gestaltung der Einzelbeiträge in der Chronik verdeutlicht, inwiefern Victor von Tunnuna mit der Geschichte der Gruppe der wenigen verbleibenden Verteidiger der Drei Kapitel die Geschichte der Märtyrer und Bekenner unter den Vandalen fortschreibt und sie als Vergangenheit seiner eigenen Gruppe in Anspruch nimmt. Die Analyse erwächst aus der Untersuchung und Neubewertung der Geschichte des Chroniktextes, die vor allem den spanischen Überlieferungskontext in den Blick nimmt.

⟶ Pour en savoir +

Avril 2023
Publication | Saint Augustin et l’écriture polyphonique. Citations classiques et genèse de la pensée dans la Cité de Dieu

L’ouvrage étudie grâce aux outils de la linguistique contemporaine les citations classiques présentes dans la Cité de Dieu, principalement celles de Cicéron, Salluste, Varron et Virgile, et entend montrer qu’elles participent activement à l’élaboration de la pensée. Divisée en trois temps, comme autant de rapports d’Augustin à ces textes, l’étude s’attache d’abord aux modalités d’apparition des citations, notion définie comme « coprésence de deux énoncés ». La seconde partie examine la polyphonie créée dans l’œuvre par ces voix secondes, analysées en relation étroite avec leur contexte d’accueil et de réception. Il apparaît enfin que cette « poétique de l’altérité », loin de favoriser la digression, contribue à l’élaboration d’un discours dont l’ordre garantit la vérité, et se trouve donc au cœur du dessein apologétique de l’œuvre. Ainsi nourri d’un dialogue intériorisé et théâtralisé, le texte augustinien tire profit des ambigüités de ces textes pour conclure, partiellement du moins, à l’aporie de la philosophie païenne. L’étude comporte en annexe un relevé des citations classiques dans la Cité de Dieu, insérées dans leur contexte et pourvues d’annotations philologiques.

⟶ Pour en savoir +

Avril 2023
Publication | Sermons Dolbeau 21-25

En 1990, dans un manuscrit du XVe s. conservé à la Stadtbibliothek de Mayence, François Dolbeau a reconnu une série de sermons d’Augustin authentiques, les uns totalement inconnus jusque-là, les autres connus dans des versions brèves. Cinq ans de labeur furent ensuite nécessaires à leur découvreur pour en établir l’editio princeps, qui parut en 1996 dans la Collection des Études Augustiniennes : Vingt-six sermons au peuple d’Afrique. Ce troisième volume des Sermons Dolbeau est consacré aux Sermons 21 à 25. Une équipe motivée de spécialistes nous offre ici un texte latin révisé, une traduction française inédite, une introduction propre à chaque sermon ainsi que de nombreuses notes infrapaginales et notes complémentaires.

⟶ Pour en savoir +

Avril 2023
Publication | Sermons Dolbeau 11-20

En 1990, dans un manuscrit du XVe s. conservé à la Stadtbibliothek de Mayence, François Dolbeau a reconnu une série de sermons d’Augustin authentiques, les uns totalement inconnus jusque-là, les autres connus dans des versions brèves. Cinq ans de labeur furent ensuite nécessaires à leur découvreur pour en établir l’editio princeps, qui parut en 1996 dans la Collection des Études Augustiniennes : Vingt-six sermons au peuple d’Afrique. Ce deuxième volume des Sermons Dolbeau est consacré aux Sermons 11 à 20. Une équipe motivée de spécialistes nous offre ici un texte latin révisé, une traduction française inédite, une introduction propre à chaque sermon ainsi que de nombreuses notes infrapaginales et notes complémentaires.

⟶ Pour en savoir +

April 2023
Publication | Christian Platonism. A History

Platonism has played a central role in Christianity and is essential to a deep understanding of the Christian theological tradition. At times, Platonism has constituted an essential philosophical and theological resource, furnishing Christianity with an intellectual framework that has played a key role in its early development, and in subsequent periods of renewal. Alternatively, it has been considered a compromising influence, conflicting with the faith’s revelatory foundations and distorting its inherent message. In both cases the fundamental importance of Platonism, as a force which Christianity defined itself by and against, is clear. Written by an international team of scholars, this landmark volume examines the history of Christian Platonism from antiquity to the present day, covers key concepts, and engages issues such as the environment, natural science and materialism.

⟶ Read more

March 2023
Publication | Rome and Byzantium in the Visigothic Kingdom. Beyond Imitatio Imperii

This volume interrogates the assumption that Visigothic practices and institutions were mere imitations of the Byzantine empire. Contributors rethink these practices not as uncritical and derivative adoptions of Byzantine customs, but as dynamic processes in dialogue with not only the Byzantine empire but also with the contemporary Iberian context, as well as the Roman past. The goal of the volume is to approach Visigothic customs not as an uncritical adoption and imitatio of contemporary Roman models (an « acculturation » model), but as unique interpretations of a common pool of symbols, practices, and institutions that formed the legacy of Rome. The contributors argue that it is necessary to reconsider the idea of imitatio imperii as a process that involved specific actors taking strategic decisions in historically contingent circumstances.

⟶ Read more

March 2023
Publication | Bishops under Threat. Contexts and Episcopal Strategies in the Late Antique and Early Medieval West

The late antique and the early medieval periods witnessed the flourishing of bishops in the West as the main articulators of social life. This influential position exposed them to several threats, both political and religious. Researchers have generally addressed violence, rebellions or conflicts to study the dynamics related to secular powers during these periods. They haven’t paid similar attention, however, to those analogous contexts that had bishops as protagonists. This book proposes an approach to bishops as threatened subjects in the late antique and early medieval West. In particular, the volume pursues three main goals. Firstly, it aims to identify the different types of threats that bishops had to deal with. Then it sets out to frame these situations of adversity in their own contexts. Finally, it will address the episcopal strategies deployed to deal with such contexts of adversity. In sum, we aim to underline the impact that these contexts had as a dynamiting factor of episcopal action. Thus the episcopal threats may become a useful approach to study the bishops’ relationships with other agents of power, the motivations behind their actions and – last but not least – for understanding the episcopal rising power

⟶ Read more

March 2023
Publication | Marius Victorinus als christlicher Philosoph. Die trinitätstheologischen Schriften des Gaius Marius Victorinus und ihre philosophie-, kirchen- und theologiegeschichtlichen Kontexte

Building on preliminary studies on his biography, the literary composition of his treatises, and their place in history, Zacher provides a systematic overview of the theology of Victorinus. This volume situates his doctrines of the Trinity, of the soul, and of matter and the human body within the broad spectrum of ancient philosophy and Christian theology, and completely reevaluates Victorinus as an original Christian philosopher.

⟶ Read more

March 2023
Publication | A Companion to Late Antique and Medieval Islamic Cordoba. Capital of Roman Baetica and Caliphate of al-Andalus

A Companion to Late Antique and Medieval Islamic Cordoba cover the history and culture of Roman, late antique, Visigoth and al-Andalus Cordoba in nineteen contributions, from the foundation of the city in the 169/168 B.C. by the praetor Marcus Claudius Marcellus to the end of the Muslim period in 1236 B.C., when the city fell into the hands of Ferdinand III the Saint, King of Castile.
Making use of archaeological data and historical sources, combined with the latest research on the various fields under study, its authors give a compelling account of Cordoba’s most important archaeological, urban, political, legal, social, cultural and religious facets throughout the most exciting fifteen centuries of the city.

⟶ Read more

February 2023
Publication | Leadership, Social Cohesion, and Identity in Late Antique Spain and Gaul (500-700)

The replacement of the Roman Empire in the West with emerging kingdoms like Visigothic Spain and Merovingian Gaul resulted in new societies, but without major population displacement. Societies changed because identities shifted and new points of cohesion formed under different leaders and leadership structures. This volume examines two kingdoms in the post-Roman west to understand how this process took shape. Though exhibiting striking continuities with the Roman past, Gaul and Spain emerged as distinctive, but not isolated, political entities that forged different strategies and drew upon different resources to strengthen their unity, shape social ties, and consolidate their political status.

⟶ Read more

February 2023
Publication | Studies in Maximus the Confessor’s Opuscula Theologica et Polemica

Opuscula theologica et polemica is a collection of minor works of Maximus the Confessor that has not received much scholarly attention so far. Nevertheless, it offers A unique insight into the Christological and personological universe of the Christian thinker. The present volume is the first attempt to bring together scholars of different traditions and to apply different approaches – theological, philosophical, philological and historical – to this seminal work.

⟶ Read more

January 2023
Publication | The Tetrarchy as Ideology. Reconfigurations and Representations of an Imperial Power

The ‘Tetrarchy’, the modern name assigned to the period of Roman history that started with the emperor Diocletian and ended with Constantine I, has been a much-studied and much-debated field of the Roman Empire. Debate, however, has focused primarily on whether it was a true ‘system’ of government, or rather a collection of ad-hoc measures undertaken to stabilise the empire after the troubled period of the 3rd century CE. The papers collected here aim to go beyond this question and to present an innovative approach to a fascinating period of Roman history by understanding the Tetrarchy not as a system of government, but primarily as a political language. Their focus thus lies on the language and ideology of the imperial college and court, on the performance of power in imperial ceremonies, the representation of the emperors and their enemies in the provinces of the Roman world, as well as on the afterlife of Tetrarchic power in the Constantinian period.

⟶ Read more

Janvier 2023
Publication | “Entrer en philosophie”. La fonction psychagogique des premiers “Dialogues” d’Augustin

Entrer en philosophie : la fonction psychagogique des premiers “Dialogues” d’Augustin represents the first monograph in the French language entirely devoted to Cassiciacum’s “Dialogues”, a transcription of Augustine’s interviews with his familiars in the fall of 386. The “psychagogic function” of these “Dialogues” manifests itself both in the positive elaboration of knowledge and, from a subjective point of view, in the journey – punctuated by doubts or spiritual progress – of the interlocutors whom we see “entering in philosophy” (the expression is Augustine’s own). Rather than separating the study of dialogical “form” from that of philosophical and heuristic intent, the monograph has chosen a different perspective: illuminating from an organic perspective the relationships between “dialogical fact” and “psychagogic function”, and show that these relationships occur at different levels of the text. The ten chapters thus approach scenography; speech distribution patterns, which correspond to specific truth access patterns; trading rules; the art of disputatio; margins of interviews. The last chapters also represent a contribution to the evolution of the dialogic genre, from classical antiquity to late antiquity.

⟶ Pour en savoir +

December 2022
Publication | Die älteste Kirche der Welt. Christliche Predigtstätten, Versammlungsräume und Kirchen vor Konstantin

Bereits vor Konstantin hat es christliche Versammlungsstätten und auch Kirchengebäude gegeben. Anhand literarischer und archäologischer Quellen versucht Reiner Sörries eine Rekonstruktion des weitgehend unbekannten Kirchenbaus in den ersten drei christlichen Jahrhunderten. Obwohl der frühchristliche Kirchenbau zu den zentralen Themen der Christlichen Archäologie gehört, wurde – der Annahme folgend, dass es Kirchen im eigentlichen Sinn erst nach der konstantinischen Wende geben kann – den Kirchen vor Konstantin bisher kaum Beachtung geschenkt. Dieser Band nimmt sich der Frage an, welcher Bau tatsächlich als „die älteste Kirche der Welt“ gelten kann. Dabei zeichnet der Autor die prozessuale Entwicklung der frühchristlichen Kultstätten nach: Ein Weg von zweckdienlichen, temporär genutzten Räumen über permanent dem Gottesdienst dienende Gebäuden bis hin zu den ersten, eigenständigen Kirchengebäuden, die es zweifellos bereits vor Konstantin gegeben hat.

⟶ Pour en savoir +

December 2022
Publication | Friendship as Ecclesial Binding. A Reading of St. Augustine’s Theology of Friendship from his In Iohannis Euangelium Tractatus

In the age of Augustine, within the classical structures of society, nothing was more valued than friends and friendship. Augustine was an innovative thinker and friendship represents a good example of his flair for reconfiguring its framework into an ecclesial setting. He wrote: ‘what greater consolation do we have in this human society, riddled with errors and anxieties, than the unfeigned faith and mutual love of true and good friends?’. Yet, as a Christian Bishop, how would he reconceive this well established and treasured institution? Friendship was certainly something that became recast within the light of his conversion and immersion into the life of the Church. In Augustine’s exchange with the Donatists, we glimpse his most fully developed vision of friendship. Through his preaching on John’s gospel, which comes to us as his In Iohannis Euangelium Tractatus, Augustine reveals this vision of what friendship is. Given that John’s gospel gives such weight to the incarnation and to friendship, we can witness through his hermeneutical strategy of figuration, his notion that friendship with God comes in belonging to the totus Christus, ‘the whole Christ’. For Augustine, the universal nature of the Church as Christ’s body and bride enjoys a continued connection to the head (Christ) and through the Church, its members live within the embrace of the Spirit. With this foundation of friendship, Augustine cried out to those separated by schism: belong—be bound—be friends with God in Christ.

⟶ Pour en savoir +

December 2022
Publication | Eusebius the Evangelist. Rewriting the Fourfold Gospel in Late Antiquity

Eusebius the Evangelist analyzes Eusebius of Caesarea’s fourth-century reconfiguration of the Gospels as a window into broader questions of technology and textuality in the ancient Mediterranean. The four Gospels of the New Testament (Matthew, Mark, Luke, and John) share language, narratives, and ideas, yet they also differ in structure and detail. The sophisticated system through which Eusebius organized this intricate web of textual relationships is known as the Eusebian apparatus.

Eusebius’ editorial intervention—involving tables, sectioning, and tables of contents—participates in a broader late ancient transformation in reading and knowledge. To illuminate Eusebius’ innovative use of textual technologies, the study juxtaposes diverse ancient disciplines—including chronography, astronomy, geography, medicine, philosophy, and textual criticism—with a wide range of early Christian sources, attending to neglected evidence from material texts and technical literature. These varied phenomena reveal how Eusebius’ fourfold Gospel worked in the hands of readers.

Eusebius’ creative juxtapositions of Gospel material had an enduring impact on Gospel reading. Not only did Eusebius continue earlier trajectories of Gospel writing, but his apparatus continued to generate new possibilities in the hands of readers. For more than a millennium, in over a dozen languages and in thousands of manuscripts, Eusebius’ invention transformed readers’ encounters with Gospel text on the page. By employing emerging textual technologies, Eusebius created new possibilities of reading, thereby rewriting the fourfold Gospel in a significant and durable way.

⟶ Pour en savoir +

December 2022
Publication | Helena Augusta : Mother of the Empire

In the middle of the third century, a girl was born on the north-eastern frontier of the Roman empire. Eighty years later, she died as Flavia Iulia Helena, Augusta of the Roman world and mother of the first Christian emperor Constantine, without ever having been married to an emperor herself. In Helena Augusta: Mother of the Empire, Julia Hillner traces Helena’s story through her life’s peaks, which generated beautiful imperial artwork, entertaining legends as well as literary outrage. But Helena Augusta also pays careful attention to the disruptions in Helena’s life course and in her commemoration—disruptions that were created by her nearest male relatives.

Hillner shows that Helena’s story was not just determined by the love of a son or the rise of Christianity. It was also—like that of many other late Roman women—defined by male violence and by the web of changing female relationships around her, to which Helena was sometimes marginal, sometimes central and sometimes ancillary. Helena Augusta offers unique insight into the roles of imperial women in Constantinian self-display and in dynastic politics from the Tetrarchy to the Theodosian Age, and it also reminds us that the late Roman female life course, even that of an empress, was fragile and non-linear.

⟶ Pour en savoir +

December 2022
Publication | City of Caesar, City of God. Constantinople and Jerusalem in Late Antiquity

When Emperor Constantine triggered the rise of a Christian state, he opened a new chapter in the history of Constantinople and Jerusalem. In the centuries that followed, the two cities were formed and transformed into powerful symbols of Empire and Church. For the first time, this book investigates the increasingly dense and complex net of reciprocal dependencies between the imperial center and the navel of the Christian world. Imperial influence, initiatives by the Church, and projects of individuals turned Constantinople and Jerusalem into important realms of identification and spaces of representation. Distinguished international scholars investigate this fascinating development, focusing on aspects of art, ceremony, religion, ideology, and imperial rule. In enriching our understanding of the entangled history of Constantinople and Jerusalem in Late Antiquity, City of Caesar, City of God illuminates the transition between Antiquity, Byzantium, and the Middle Ages.

⟶ Pour en savoir +

Novembre 2022
Publication | Enmannsche Kaisergeschichte. Rufius Festus

Der Doppelband umfasst zum einen das als „Enmannsche Kaisergeschichte“ (B 1) bekannte, aber nicht mehr im Original erhaltene lateinische Geschichtswerk aus dem 4. Jahrhundert, das hier als Rekonstruktion auf der Basis späterer Autoren vorgelegt wird.
Zum anderen enthält der Band das um 370 n. Chr. verfasste Breviarium des Rufius Festus (B 4), der zu den Benutzern der „Enmannschen Kaisergeschichte“ gehörte und in seinem knappen Werk die Expansion des Imperium Romanum anhand der einzelnen Provinzen nachzeichnete. Der lateinische Originaltext des Breviarium wird von einer deutschen Übersetzung und einem philologisch-historischen Kommentar begleitet.

⟶ Pour en savoir +

Novembre 2022
Publication | Pratiques et stratégies alimentaires dans l’Antiquité tardive

Fruit de la collaboration des universités de Lorraine, de la Sarre, du Luxembourg et de Liège autour du projet Pratiques et stratégies alimentaires dans l’Antiquité tardive (IIIe – VIe siècles), le n°11 des Cahiers du CEDOPAL aborde un large éventail de sujets allant des habitudes alimentaires des empereurs Sévères et dans l’Égypte byzantine à la terminologie de l’alimentation chez saint Jérôme et dans les papyrus grecs et gréco-coptes d’Égypte, en passant par les recettes du célèbre traité de cuisine d’Apicius et par les repas des premières communautés chrétiennes et leurs critiques à propos des lectisternes et sellisternes romains. Portant un regard neuf sur la thématique de l’alimentation dans l’antiquité tardive, les contributions qui y sont rassemblées sont susceptibles d’intéresser tous les publics, aujourd’hui confrontés non seulement à de nouvelles pratiques alimentaires, mais aussi à la pollution, au gaspillage, aux risques d’insécurité alimentaire et aux solutions proposées pour y remédier, en ce compris des méthodes culturales, d’élevage et de traitement des denrées inspirées du passé.

⟶ Pour en savoir +

Novembre 2022
Publication | Favonius Eulogius. Exposé sur le Songe de Scipion

À la fin du IVe ou au début du Ve siècle, sensiblement à la même époque que Macrobe qui écrit un important Commentaire au Songe de Scipion, un obscur professeur de rhétorique à Carthage et ancien élève d’Augustin d’Hippone, Favonius Eulogius, rédige une brève Disputatio de somnio Scipionis, adressée à un certain Superius, consularis de la province de Byzacène. L’œuvre développe en vingt-huit paragraphes des éléments de commentaires arithmologiques et musicaux susceptibles d’éclairer sept passages du texte cicéronien.

La présente édition renouvelle les perspectives sur le texte à plusieurs niveaux : l’importante introduction de plus de cent pages permet d’aborder tous les aspects de la Disputatio – littéraire, scientifique, philosophique – et de son contexte, en mettant à profit le dernier état de la recherche, en particulier sur le pythagorisme et sur les Oracles chaldaïques. L’examen approfondi du seul manuscrit qui offre la Disputatio nous a conduits à l’établissement d’un texte latin qui diffère des précédentes éditions par quelque trente conjectures ou corrections inédites, visant à résoudre une difficulté textuelle. La traduction enfin est accompagnée d’un riche appareil de notes (plus de 250) et de quatre dessins en annexe, indispensables pour aider à l’intelligence d’un texte souvent opaque.

⟶ Pour en savoir +

November 2022
Publication | Ammianus Marcellinus From Soldier to Author

Ammianus Marcellinus composed a history of the Roman empire from 96 AD to 378 AD, focusing on the mid-fourth century during which he served in the army. His experience as a soldier during this period provides crucial realia of warfare, while his knowledge of literature, especially the genre of historiography, enabled him to imbue his narrative with literary flair. This book explores the tension between Ammianus’ roles as soldier and author, examining how his military experience affected his history, and conversely how his knowledge of literature affected his descriptions of the Roman army.

⟶ Pour en savoir +

Novembre 2022
Publication | Romaniser la foi chrétienne ? La poésie latine de l’Antiquité tardive entre tradition classique et inspiration chrétienne

Le présent ouvrage participe aux recherches sur la poésie latine tardo-antique qui s’efforcent de situer et de décrire l’émergence, puis le développement de cette poésie dans le cadre de la christianisation de l’Empire. Tout en situant les auteurs et les œuvres par rapport aux grands changements et aux convulsions idéologiques qui ont traversé la société romaine du IIIe au VIe siècle, les dix contributions de ce volume, réunies par Giampiero Scafoglio et Fabrice Wendling, tentent d’appréhender par le biais de la littérature un phénomène désormais bien étudié par les historiens, celui de la transformation du christianisme dans le contexte constantinien et théodosien d’une religion devenue romaine.

⟶ Pour en savoir +

Novembre 2022
Publication | Thémistios. Discours I-IV. Tome I : Les héritiers de Constantin

La partie rhétorique de l’œuvre de Thémistios comportait au minimum trente-quatre discours. Les numéros I-XIX qui concernent quatre empereurs (Constance II, Jovien, Valens et Théodose Ier) ont une portée avant tout politique et historique. L’orateur adopte souvent les accents du panégyrique, mais néanmoins se révèle un conseiller judicieux et habile ainsi qu’un analyste réaliste des ressources de l’Empire, et défend le pacifisme dans les relations internationales. En outre, il trouve le moyen de construire une justification philosophique de l’absolutisme dont l’Empire byzantin répercutera les leçons, essentiellement à partir du XIIIe siècle.  La plupart des autres discours (XX-XXXIV), au ton plus personnel, visent à justifier l’option de Thémistios dans ses rôles parallèles de philosophe et d’homme politique. Le premier volume contient en particulier tous les témoignages antiques et médiévaux sur l’œuvre de Thémistios, notamment une traduction princeps de nombreuses lettres de Libanios et une étude sur la rhétorique et la philosophie à Byzance jusqu’à l’époque de l’écrivain.

⟶ Pour en savoir +

Octobre 2022
Publication | Ambroise de Milan, Sur la mort de Théodose

Le 17 janvier 395, Théodose Ier (le Grand), seul empereur régnant, meurt subitement à Milan, à l’âge de cinquante ans à peine. Au mois de septembre précédent, à la bataille du Frigidus (la rivière Froide, en Slovénie actuelle), il a triomphé de l’usurpateur Eugène, artisan d’une « réaction païenne ».
À cette date, longtemps tenue pour une charnière entre l’Antiquité et le Moyen Âge, le pouvoir impérial n’est pas pleinement assuré, d’autant que Théodose laisse deux fils, âgés seulement de dix-sept et dix ans : Arcadius et Honorius.

Lors des funérailles célébrées quarante jours plus tard, Ambroise de Milan, qui s’était entretenu peu avant avec l’empereur, se montre pleinement conscient de la gravité de la situation politique. Il invite tout d’abord les deux fils, Arcadius et Honorius, à continuer l’oeuvre de leur père ; puis, faisant l’éloge des vertus chrétiennes, il prône la clémence et place, dans la bouche de Théodose, les paroles du Psaume 114, développant ensuite l’éloge de l’empereur défunt et concluant sur les retrouvailles célestes.

Cette oraison funèbre présente la particularité de contenir aussi un long développement narratif : la découverte à Jérusalem par Hélène, mère de Constantin, de la Croix et des clous de la Passion, puis leur présence sur le diadème, rappelant aux deux fils leurs devoirs – des recommandations dignes d’un « miroir des princes », dont la postérité se souviendra.

⟶ Pour en savoir +

Octobre 2022
Publication | Ambroise de Milan, Sur la mort de Valentinien II

L’oraison funèbre de l’empereur Valentinien II (375-392) a été prononcée par Ambroise, évêque de Milan, en juillet/août 392, plus de deux mois après la mort du prince, le 15 mai 392 à Vienne (en Gaule), d’où il se disposait à passer en Italie.

Des raisons politiques, mais surtout des relations personnelles, de respect filial chez l’un, d’affection paternelle chez l’autre, unissaient l’empereur, mort à 21 ans, et son prestigieux aîné. La mort brutale et inattendue de Valentinien avait soulevé la question du « genre de la mort » : assassinat ou suicide ? À cette question, qui aujourd’hui encore n’est pas tranchée, l’évêque se refusa, par prudence politique ou manque de certitude, à répondre, tout en s’efforçant de répliquer à ceux qui l’incriminaient pour cette mort. En tant que témoin le plus proche, le plus directement intéressé, il souhaite éviter de créer la division dans une cérémonie aussi solennelle. Tourmenté par le remords d’avoir tardé à conférer le baptême à Valentinien, il souligne l’importance du baptême de désir, tout en rappelant le sens chrétien de la mort comme étape vers la vie éternelle. Ambroise a ainsi donné à son discours la forme et le ton d’une prière, la Bible – notamment le Cantique des cantiques – prenant progressivement le pas sur la rhétorique classique et la poésie profane.

⟶ Pour en savoir +

Octobre 2022
Publication | L’Antiquité tardive dans le centre et le centre-ouest de la Gaule (IIIe-VIIe s.)

Cet ouvrage marque l’aboutissement de plusieurs années de recherche du Projet Collectif de Recherches AnTaReC (https://antarec.hypotheses.org/). Créé en 2015, il vise au développement de la recherche sur la fin de la période romaine pour l’ensemble de la région Centre-Val de Loire. C’est dans le cadre de la valorisation de ses travaux qu’il a accueilli les sixièmes journées de l’ATEG les 6, 7 et 8 décembre 2018 à Tours. Comme les précédents colloques ATEG, organisés tous les deux ans sous l’égide de l’Association pour l’Antiquité Tardive en Gaule, il a souhaité engager un dialogue entre historiens et archéologues en interrogeant sources écrites et données archéologiques.

Les 26 contributions (communications et posters) rassemblées dans ces actes et organisées autour de trois thèmes – mutations institutionnelles, culturelles et sociales, évolutions des villes et des territoires à la fin de l’Antiquité et économie et culture matérielle – offrent une vision renouvelée des connaissances sur la transition entre Antiquité et haut Moyen Âge (IIIe-VIIe s.) pour une aire géographique située au cœur du territoire de la Gaule.

Ces actes illustrent la richesse de la documentation pour cette période de transition, avec la présentation de données collectées grâce aux nombreuses fouilles archéologiques préventives et programmées récentes et la relecture de la documentation plus ancienne.

⟶ Pour en savoir +

October 2022
Publication | A global crisis? The Mediterranean World between the 3rd and the 5th century CE

The Roman Empire has been recently considered a valid case study for the application of global history and globalisation theories by Roman historians and archaeologists. This approach highlights the characteristics of the Roman Empire as an interconnected world, where numerous cultural, economic, and religious exchanges took place, creating everywhere a common cultural veneer considered as ‘Roman’. According to these theories, during the Roman period the Mediterranean knew a high level of economic, cultural, technological, juridical, and religious connection. What happened when these connections were partially interrupted by a ‘crisis’ period? This book aims to challenge the concepts of globalisation in the Roman Empire, analysing the periods of ‘crisis’ and ‘recovery’ between the 3rd and the 5th century CE.

 

⟶ Pour en savoir +

Octobre 2022
Publication | Hieronymus, Commentarii in Aggaeum, Abdiam, Malachiam

La principale entreprise exégétique de Jérôme est un commentaire des prophètes, qui est resté sans concurrence en Occident pendant plusieurs siècles. Les premiers commentaires médiévaux eux-mêmes ne sont guère plus que des relectures de cette œuvre fondatrice. Avant de s’attaquer aux quatre grands prophètes, qui l’occuperont durant les dix dernières années de sa vie, Jérôme a commenté les douze petits prophètes en trois vagues successives, de 393 à 406. Le présent volume réunit un représentant de chacune d’entre elles; il permettra déjà d’observer l’évolution de la technique du commentaire chez Jérôme dans l’entre-temps. Les douze commentaires sont des ouvrages séparés, qui ont chacun leur histoire textuelle propre; même lorsqu’on les trouve réunis en un corpus unique, à partir de l’époque carolingienne, ils conservent chacun leur particularité. Le travail d’ecdotique doit donc être refait pour chacun d’eux, avant de pouvoir retracer le parcours sinueux et complexe de leur transmission, durant lequel ils se sont progressivement agrégés jusqu’à ce que l’ensemble s’en trouve finalement rassemblé.

 

⟶ Pour en savoir +

Octobre 2022
Publication | Arnobius Iunior, Praedestinatus

For the first time in English, the Praedestinatus represents a moment in the fifteen-century old theological conversation in Latin Christianity about the topics of grace, predestination and free will. Written as a response to Augustine’s growing theological influence, this book should not merely be regarded as a work of apologetics, despite the author’s intention, but seen as breaking controversial new ground because of his claim that a small circle of heretics was acting as a ‘fifth column’ within the Church, undermining orthodox beliefs concerning God, his providence and all-inclusive love. The introduction sheds light on the authorship, dating and historical context of this work. It documents how this text was received and critically assessed for a period of over twelve centuries: from the time of Augustine in the fifth century to that of the bitter Jansenist controversy in the seventeenth. It entered those latter debates shortly after its rediscovery by Jacques Sirmond in the library of the Reims cathedral in a manuscript that, in the ninth century, was in the possession of Hincmar – the archbishop of Reims who in his time had revived disputes about grace and free will. Sirmond named the text ‘[the] Praedestinatus’ when he published its first edition in 1643.

⟶ Pour en savoir +

Octobre 2022
Publication | La basilique Saint-Irénée de Sirmium et sa nécropole

Les fouilles franco-yougoslaves dirigées conjointement par Noël Duval (1929-2018) et Vadislav Popovic (1930-1999), d’abord à Sirmium de 1973 à 1978, puis à Caričin Grad de 1978 à 1991, demeurent encore aujourd’hui un modèle de collaboration archéologique internationale. Du fait de leur impressionnant bilan, les deux missions participèrent pleinement à la mise en valeur du patrimoine romain sur le territoire de l’actuelle Serbie, de même qu’à la démonstration de l’intérêt de la période que l’on qualifie aujourd’hui d’Antiquité tardive. Dédié à la mémoire des deux grandes figures susmentionnées, le présent ouvrage unit les découvertes restées inédites de l’exploration franco-yougoslave de la basilique Saint-Irénée de Sirmium, menée entre 1976 et 1977, avec celles faites plus récemment, soit en 2002 et en 2016, à l’occasion des travaux conduits sur le site de la nécropole environnante de cette église paléochrétienne, par l’équipe de l’Institut archéologique de Belgrade. Les résultats obtenus par de véritables « pères fondateurs » se retrouvent donc ici associés à ceux de générations qui ont été formées dans la suite directe des importantes avancées scientifiques, non seulement en termes de données, mais aussi de méthodologie, dont ils furent à l’origine.

⟶ Pour en savoir +

Septembre 2022
Publication | Servius. Commentaire sur l’Énéide de Virgile. Livre VIII

Les commentaires de Servius aux œuvres de Virgile connurent un succès considérable durant des siècles et ils sont encore souvent cités de nos jours, tant par les exégètes du poète que par les historiens des religions. On ne sait pas grand-chose de ce savant professeur, sinon qu’il a vécu à Rome, à la fin du IVe s. Le commentateur connaît donc une époque qui oscille entre respect pour un passé glorieux et crainte face aux menaces contemporaines. Le chant VIII de l’Énéide, comme en suspens avant le déclenchement des combats au livre suivant, offre des thèmes qui ne pouvaient que susciter l’intérêt de Servius. La bienveillante et modeste hospitalité d’Évandre se prête à l’exaltation des mœurs de ces temps anciens ; l’épisode d’Hercule et Cacus permet certes d’introduire des développements mythologiques, mais aussi de s’arrêter sur une figure particulièrement importante dans l’Antiquité tardive, tant pour les païens que pour les chrétiens ; la cérémonie en l’honneur du fils de Jupiter est l’occasion d’évoquer de façon minutieuse le rituel si spécifique de l’Ara Maxima ; la promenade dans Pallantée oscille entre passé et futur. Et que dire du fameux bouclier d’Énée qui clôt ce chant si célèbre, hymne à la gloire de Rome et d’Auguste ? Ce livre des origines entre en résonance avec les préoccupations d’un homme vivant une période de grands bouleversements, tant politiques que religieux, et qui s’efforce, en expliquant Virgile à ses disciples, de préserver le passé au moment où son monde s’écroule.

⟶ Pour en savoir +

Septembre 2022
Publication | Dadisho Qatraya. Commentaire sur le Paradis des Pères. Tome I (Première partie)

Elle est étonnante, et presque entièrement inédite, cette grande œuvre, écrite en syriaque au VIIe siècle par un chrétien originaire d’une région à laquelle le Qatar doit son nom : Dadisho‘ Qatraya. Surnommé « le Voyant », c’est un témoin important de la littérature ascétique et mystique de l’Église syro-orientale, alors en plein essor.
L’ouvrage ici édité est unique : c’est le seul commentaire continu, à l’époque ancienne, de cette collection d’apophtegmes des moines du désert d’Égypte transmise sous le titre de Paradis des Pères, qui est l’un des textes fondateurs du monachisme chrétien. Adoptant le genre du dialogue, Dadisho‘ y répond aux questions de ses frères moines – pas moins de 400 questions dans l’état originel du texte. Héritier des grands maîtres spirituels, tel Évagre le Pontique, chez qui il puise ses sources d’inspiration, il cite bon nombre de passages autrement perdus, notamment de Théodore de Mopsueste.

⟶ Pour en savoir +

July 2022
Publication | Platonism and Christianity in Late Ancient Cosmology

The texts gathered in this volume investigate the ancient sources of cosmological developments at the end of antiquity and the particular relationship between philosophy and Christian theology in the first millennium. The strong interest throughout this period in Platonic cosmology and, at the same time, the renewed attention to the Aristotelian corpus as interpreted by the commentary tradition, had a powerful impact on the understanding and expression of Christian cosmology.

⟶ Pour en savoir +

Juillet 2022
Publication | Ausone, Épigrammes, Bissula, Spectacle des sept sages

Ausone est l’un des auteurs les plus intéressants et les plus représentatifs de l’Antiquité tardive. Cependant, jusqu’à récemment, il n’a pas obtenu l’attention qu’il méritait. Ses épigrammes, avec leur variété de sujets et leur virtuosité stylistique, constituent une étape importante dans l’évolution de ce genre littéraire qui traverse toute l’Antiquité. Les poèmes consacrés à la jeune fille germanique Bissula se distinguent par la délicatesse des sentiments et du langage, mais aussi par un inattendu engagement sur des thèmes significatifs tels que la guerre et l’esclavage. Le Spectacle des sept sages, qu’on peut situer dans la lignée du genre épigrammatique, mais où se manifeste aussi l’influence de la tradition culturelle hellénique et du théâtre romain archaïque, propose un syncrétisme gréco-latin sous une forme littéraire qu’on appellera « hybride » et « expérimentale », révélant toute la modernité du poète.

Les Épigrammes, la Bissula et le Spectacle des sept sages d’Ausone sont présentés ici dans une nouvelle édition qui a restauré efficacement le texte latin, et dans une traduction française qui conjugue la précision philologique avec l’élégance et la fluidité. Ces œuvres sont accompagnées par des notes de commentaire qui donnent un supplément d’information très utile pour la compréhension d’une poésie « allusive » et riche en références littéraires.

⟶ Pour en savoir +

July 2022
Publication | Philosophy at the Festival: The Festal Orations of Gregory of Nazianzus and the Classical Tradition

Before serving as Bishop of Constantinople and becoming known to posterity as « the Theologian », Gregory of Nazianzus was an Athens-trained professional teacher of Greek literature. Steeped in the rhetorical culture of the Second Sophistic, his orations for Christian feasts such as Christmas and Pentecost belong to a Classical tradition that privileged the performance of philosophy at festivals. Widely copied and translated, they were instrumental in Gregory becoming one of the most popular and influential authors in Byzantium. This book shows how his orations represent a crucial point in the Late Antique reception of Platonism, rhetorical theory, and ancient festival culture.

⟶ Pour en savoir +

June 2022
Publication | Ambroise de Milan, Orationes funebres II. De excessu fratris libri II (liber secundus: De resurrectione)

CSEL 107, the second part of the critical edition of Ambrose’s Orationes funebres, contains the two speeches that Ambrose held when his brother Satyrus died: the first he gave at the funeral, the second seven days afterward as an extensive treatise on resurrection. Alongside the issue of the work titles, the introduction to the edited text deals above all with how they have been passed down as manuscripts. .

⟶ Pour en savoir +

Juin 2022
Publication | Das Zeitalter Diokletians und Konstantins. Bilanz und Perspektiven der Forschung. Festschrift für Alexander Demandt

Die Krisenzeit des späten 3. und frühen 4. Jahrhunderts n. Chr. ist für die Geschichte des Römischen Reiches von zentraler Bedeutung. Dabei kommt den Kaisern Diokletian und Konstantin eine besondere Rolle zu, steht doch Konstantins prochristliche Religionspolitik in klarer Opposition zur Politik seines Vorgängers. In der althistorischen Forschung sind die politischen und persönlich-religiösen Gründe, die die Protagonisten zum Handeln bewogen haben, und die Wirkungen ihrer Maßnahmen auf Staat und Gesellschaft äußerst umstritten. Vor diesem Hintergrund möchte der Band einen Beitrag dazu leisten, auf verschiedenen Feldern der Forschung zur Spätantike prägnant Bilanz zu ziehen, sich kritisch mit ihren Wegen und Irrwegen auseinanderzusetzen und lohnende Perspektiven für die zukünftige Forschung aufzuzeigen. Die zwölf Beiträge behandeln zentrale Aspekte der Religionsgeschichte und der politischen Geschichte, die auf der Grundlage der literarischen, epigraphischen und numismatischen Quellen analysiert werden. Drei große Felder der Forschung stehen dabei im Mittelpunkt: Diokletian und die Tetrarchie, Konstantin und seine Religionspolitik sowie die Folgen der „konstantinischen Wende“ für die Spätantike bis zum Kaiser Justinian.

⟶ Pour en savoir +

Juin 2022
Publication | In melius. Études sur la poésie latine chrétienne

À la croisée de la lecture et du commentaire bibliques, des mystères et des célébrations liturgiques, des traditions littéraires de la romanité classique, la poésie latine de l’antiquité chrétienne atteste, dans un temps de profondes mutations qui alterne les renaissances et les crises, une conception nouvelle des enjeux esthétiques, spirituels et militants de la création poétique. Loin du divertissement d’esthète, dont, à quelques rares exceptions près, elle ne renie cependant pas l’excellence formelle, la poésie des chrétiens latins réinvente « en mieux » les grands genres et les images poétiques de l’antiquité pour expliciter sinon « réenchanter » les Écritures, honorer les héros de la Bible et de la foi, servir l’orthodoxie doctrinale, la discipline et les valeurs morales proclamées par l’Église romaine. À travers une sélection de vingt-quatre études, toutes revues, mises à jour et accompagnées d’un épilogue inédit, ce livre illustre différents aspects de la manière dont le christianisme antique est ainsi allé « à la conquête de sa poésie ».

⟶ Pour en savoir +

Juin 2022
Publication | Épopée et prédication. La poétique d’Avit de Vienne dans le De spiritalis historiae gestis

Avit de Vienne est l’auteur des cinq chants de l’Histoire spirituelle, qui célèbre l’importance du Christ dans la catéchèse baptismale, par la glorification des patriarches Adam, Noé et Moïse. Évêque catholique appartenant à l’aristocratie gallo-romaine, Avit est un lettré d’une grande culture latine. La présente étude examine son écriture poétique au moyen d’une approche narratologique croisée avec les méthodes de la philologie traditionnelle. Il en ressort l’importance des deux voix auctoriales construisant le poème : la voix de l’évêque, formé par la pratique de la liturgie de la Parole, et celle du poète, pétri de rhétorique et rendant hommage à la poétique classique. Ce mélange des voix auctoriales produit un poème accessible à un large public, contemporain mais aussi postérieur au VIe s. – le poème connaîtra une grande diffusion au Moyen Âge. L’analyse proposée permet de saisir la construction du récit poétique, de montrer l’adaptation des codes épiques à la transmission de la foi chrétienne et de souligner la dette d’Avit envers les poètes épiques latins. Enfin, l’étude stylistique et métrique prouve la parfaite maîtrise de l’hexamètre de la part du poète chrétien.

⟶ Pour en savoir +

Mai 2022
Publication | Regesta Pontificum Romanorum. Iberia Pontificia. Vol. VII: Hispania Romana et Visigothica

Die Iberische Halbinsel galt und gilt traditionell als eine sehr früh in Gänze christianisierte Region im Mittelmeerraum. Dieser Status als unicum rührt von der Missionierung in den Zeiten der Apostel, der Einzigartigkeit des Mittelalters in seiner Abfolge von Conquista und Reconquista, der starken Ausprägung der Gegenreformation und der Hegemonie einer äußerst konservativen Form des Katholizismus in der Moderne. Die Briefwechsel zwischen den Bischöfen Hispaniens und dem Bischof von Rom bzw. Papst zwischen der Mitte des 3. und dem Ende des 7. Jahrhunderts gewähren Einblick zum einen in die hispanischen Verhältnisse, die eher auf einen geringen Grad an Christianisierung verweisen und zum einen in ein Verhältnis zu Rom, das vor allem durch Ignoranz geprägt war. Zusätzlich zum Nachweis der historiografischen Überlieferung bietet der Band bibliografische Angaben sowie eine Einführung in die Geschichte der römischen bzw. westgotischen Kirche.

⟶ Pour en savoir +

Mai 2022
Publication | Vergilius orator. Lire et commenter les discours de l’Énéide dans l’Antiquité tardive

En devenant le principal support pédagogique des grammatici, l’œuvre de Virgile a joué un rôle central dans la formation intellectuelle de la jeunesse lors de l’Antiquité romaine tardive, y compris dans la formation rhétorique : les discours – principalement ceux de l’Énéide – ont fourni aux commentateurs du grand poète l’occasion d’expliquer des notions rhétoriques et d’analyser des exemples précis de situations oratoires. Les contributions du présent volume explorent les différentes facettes de cet art virgilien de la parole, tel qu’il a été compris par les professionnels de la littérature et de l’éducation de l’Antiquité tardive.

⟶ Pour en savoir +

Mai 2022
Publication | Saint Augustin. La Correspondance avec Nebridius (Lettres 3–14)

Écrite entre 386 et 390 dans l’effervescence de la découverte du néoplatonisme, la correspondance entre Augustin et son ami Nebridius est un concentré de questions platoniciennes sur l’infini, la distinction entre le sensible et l’intelligible, l’imagination et la réminiscence, les rêves inspirés, l’assimilation à Dieu, le « véhicule » de l’âme, l’intériorité et l’individualité. S’y ajoutent des développements théologiques majeurs sur l’Incarnation et la Trinité. Grâce à ces lettres qui font tour à tour « entendre le Christ, Platon et Plotin », comme le dit Nebridius lui-même, nous comprenons mieux ce moment incandescent de la vie d’Augustin où il se convertit à la fois à la philosophie et au christianisme, comme en témoigneront plus tard les Confessions

⟶ Pour en savoir +

Avril 2022
Publication | Les premiers évêques du Languedoc. Une mémoire hagiographique médiévale

Saturnin de Toulouse, Paul de Narbonne, Amans de Rodez, Aphrodise de Béziers, Privat de Mende, etc. Qui sont ces saints dont le souvenir marque encore aujourd’hui les villes dont on dit qu’ils furent les premiers évangélisateurs ? En retournant systématiquement aux plus anciens manuscrits qui portent leurs légendes, ce livre entend comprendre la fonction sociale de ces saints anciens et les motivations des hagiographes qui mirent par écrit leur vie, leurs souffrances et leurs miracles. L’ouvrage montre comment, pendant mille ans, s’est formée une mémoire des premiers temps chrétiens dans les cités du Languedoc. Appuyée sur des lieux de culte et aux mains des puissants, cette mémoire hagiographique a été sans cesse utilisée pour servir le présent. En déconstruire les modalités dans la longue durée permet de mieux comprendre les spécificités du culte des saints locaux et de la littérature hagiographique, et contribue également à revisiter une partie de l’histoire médiévale de l’Occitanie.

⟶ Pour en savoir +

Avril 2022
Publication | Les modes de construction privée de l’Antiquité tardive en région Centre-Val de Loire

Édités sous la direction de Laurent Fournier, ces actes de la table ronde qui s’est tenue à Orléans le 20 octobre 2017 rassemblent neuf contributions portant sur les modes de construction privées de l’Antiquité tardive en région Centre-Val de Loire.

Ils sont introduits par une présentation du projet collectif de recherche AnTaReC (Antiquité tardive en région Centre) à l’initiative de cette rencontre, et des outils mis en place pour la collecte et l’exploitation des données issues des fouilles archéologiques récentes.

⟶ Pour en savoir +

Avril 2022
Publication | Hilaire de Poitiers. Commentaires sur les Psaumes, tome V  (Psaumes 119-126)

Les Commentaires sur les Psaumes 119 à 126, composés par Hilaire au cours de son ministère épiscopal (vers 353-367), poursuivent l’itinéraire constitué par la troisième cinquantaine du Psautier  : pour l’évêque de Poitiers, il ne s’agit plus de parler de conversion, comme dans la première cinquantaine, ni d’acquérir les vertus, comme dans la deuxième, mais d’envisager le royaume céleste dans la gloire. Échos de la prédication de l’évêque de Poitiers sur ce livre central pour le christianisme, ces traités partagent une profonde expérience personnelle. Ils sont pour la première fois intégralement traduits en français.

⟶ Pour en savoir +

Avril 2022
Publication | Nil d’Ancyre. Commentaire sur le Cantique des Cantiques, tome II

Le Commentaire sur le Cantique de Nil d’Ancyre est le plus ancien commentaire grec complet de ce livre biblique qui soit transmis dans la langue originale. Alors que les autres commentaires conservés s’arrêtent avant la fin, celui-ci va jusqu’au bout du livre. Prenant la suite du tome I (SC 403), le présent volume offre précisément toute la fin du Commentaire, de Ct 4,2 à 8,14.

⟶ Pour en savoir +

Avril 2022
Publication | Omnium Magistra Virtutum. Studies in Honour of Danuta Shanzer

Over the course of her career Danuta Shanzer has contributed multifariously to the study of late antique and medieval Latin, as scholar, teacher, conference organizer, and journal and series editor. Author of a ground-breaking commentary on Book 1 of Martianus Capella’s De nuptiis Philologiae et Mercurii and co-translator (with Ian Wood) of the letters of Avitus of Vienne, she has produced important articles on a wide range of Latin authors and texts, from Augustine to Gregory of Tours.

⟶ Pour en savoir +

Mars 2022
Publication | Die Schrift des Alexander Monachus über die Kreuzauffindung („De inventione sanctae crucis“)

Mit der vermeintlichen Entdeckung des heiligen Kreuzes Jesu durch Helena beginnt die faszinierende Geschichte des Kultes um die Kreuzreliquien. Im Jahr 325 soll die Kaisermutter in Jerusalem mit Hilfe des Bischofs Macarius das im Erdreich von Golgota verborgene Kreuz Jesu wieder an das Tageslicht gebracht haben. Bruchstücke der Reliquie verbreiteten sich früh in der gesamten christlichen Welt und erfreuten sich bei den Gläubigen höchster Wertschätzung. Alexander Monachus zählt zu jenen Autoren der Antike, die ausführlicher von diesem nachhaltig in Erinnerung gebliebenen Ereignis berichten. Seine Erzählung von der Entdeckung des heiligen Kreuzes bettet er in einen Abriss der Weltgeschichte ein. Unter besonderer Berücksichtigung der Heilsbedeutung des Kreuzes erstreckt sich die Darstellung von der Erschaffung der Welt bis in die Zeit des arianischen Streits und der Kämpfe um das Bekenntnis von Nizäa. Am Ende steht ein hymnischer Lobpreis auf das Kreuz. Bernd Kollmann und Werner Deuse bieten neben dem griechischen Originaltext von De inventione sanctae crucis zum ersten Mal eine mit Einleitung und Erläuterungen versehene deutsche Übersetzung des in vielerlei Hinsicht bedeutsamen Werks.

⟶ Pour en savoir +

Février 2022
Publication | Satigny. Étude archéologique et histoire d’une des plus anciennes églises du canton de Genève

Bâti à l’emplacement d’un premier édifice chrétien en bois datant du VIIe-VIIIe siècle, le temple de Satigny a vécu de nombreuses transformations, ajouts et rénovations. Il aura fallu 45 ans pour que la publication des résultats de ce chantier archéologique puisse être menée à bien. Cependant ces fouilles menées entre 1975 et 1977 sont d’un intérêt exceptionnel pour comprendre le christianisme et l’architecture du Moyen Âge, et même au-delà.

⟶ Pour en savoir +

Février 2022
Publication | Pseudo-Sopatros. Sur les états de cause d’Hermogène

Le commentaire édité dans cet ouvrage date du Ve siècle, mais nous est parvenu sous la forme de scolies attribuées à Sopatros dans une compilation, datant probablement du VIe siècle, de divers commentaires au traité d’Hermogène Sur les états de cause. Ces scolies ne sont pas de Sopatros, commentateur du IVe siècle, lui-même, mais une reprise parcellaire, au Ve siècle, du commentaire de ce dernier, avec des compléments qui sont autant de mises à jour.

⟶ Pour en savoir +

Février 2022
Publication | La Notitia Dignitatum e altri saggi di tarda Antichità

Ce volume réédite, avec des ajouts et des mises à jour, le premier ouvrage de Guido Clemente (1942-2021), « La Notitia Dignitatum », une étude, publiée en 1968 et encore inégalée, sur le document qui éclaire la structure administrative et militaire de l’Empire romain au moment de sa division en parties occidentale et orientale. L’ouvrage monographique est accompagné d’une série d’essais, qui non seulement reviennent sur la Notitia, mais abordent également d’autres thèmes de l’Antiquité tardive, notamment l’administration, les aristocraties, et enfin le tournant religieux du IVe au VIe siècle. Le volume est complété par une introduction inédite, dans laquelle l’historien retrace de manière critique la trajectoire intellectuelle de sa propre génération et de la précédente, protagonistes de l’extraordinaire saison d’études sur la période qui se poursuit.

⟶ Pour en savoir +

Janvier 2022
Publication | Procope. Les guerres contre les Perses. Guerres de Justinien (Livres I et II)

L’historien Procope constitue la source principale, parfois unique pour certains événements, de l’histoire du règne de Justinien (527-565) ; il est le Thucydide de son époque, le filtre qui permet d’appréhender la cour de Justinien et de Théodora. Il devenait urgent de faire paraître une nouvelle traduction commentée des Guerres contre les Perses, dont la traduction française remonte à F. Cousin, il y a plusieurs siècles. Des événements marquants eurent lieu pendant ces guerres, comme la révolte de Nika à Constantinople et la fameuse peste dite de Justinien, qui méritaient largement une publication telle que celle-ci. Cet ouvrage clôt l’ensemble des Guerres de Justinien telles que racontées par Procope, et présente de surcroît des textes complémentaires, ceux de Nonnose, de Théophane de Byzance, de Jean Malalas et de Jean d’Épiphanie, qui donnent un éclairage particulier au texte principal. Comme dans ses autres récits déjà publiés aux Belles Lettres (Guerre contre les Vandales, Histoire des Goths), le lecteur reconnaîtra le style si vivant de Procope, à la fois « classicisant » et véritable écrivain soucieux de varier les plaisirs du lecteur et laissant deviner son implication personnelle au cœur des événements.

⟶ Pour en savoir +

Janvier 2022
Publication | Hilaire de Poitiers. Lettre sur les synodes

Nous sommes à l’hiver 358-359. Hilaire, évêque de Poitiers, exilé en Orient pour sa résistance à l’arianisme, reçoit une demande des évêques occidentaux un peu perdus dans la multitude des synodes et des confessions de foi qui se sont succédé depuis quelques années. Il leur adresse en retour ce mémoire, en forme de lettre ouverte, où il fournit la documentation demandée (les principales confessions de foi émanées des synodes), avec ses explications et ses jugements, tantôt sévères et tantôt bienveillants.

En confessant le Fils « consubstantiel » au Père, après le concile de Nicée en 325, que veut-on dire ? Les sensibilités et opinions qui se croisent mettent en jeu la foi et l’union des Églises. Hilaire le sait, et connaît les risques de malentendus, et même de schisme, provoqués par le passage du grec au latin. Il s’efforce, dans ces pages souvent lumineuses et parfois subtiles, d’expliquer aux pasteurs latins les débats grecs et leurs enjeux, précisant pourquoi il faut accepter telle expression de la foi et refuser telle autre, et se défendant lui-même au besoin. Sa documentation précise et son acuité de jugement font de sa Lettre sur les synodes, ici offerte avec un nouveau texte critique et la première traduction française, une source précieuse pour les historiens et les théologiens.

⟶ Pour en savoir +

Janvier 2022
Publication | Athanase d’Alexandrie. Tome aux Antiochiens. Lettres à Rufinien, à Jovien et aux Africains

En 360, pour l’évêque d’Alexandrie, le salut des croyants est en jeu : « homéenne », la foi officielle de l’empire romain en 360 reconnaît au Christ une simple « ressemblance » avec le Père. Athanase tente donc de reconstruire l’unité de l’Église autour de la foi définie au concile de Nicée en 325, disant le Fils « consubstantiel » au Père. Après le synode d’Alexandrie qu’il convoque en 362, il écrit aux Antiochiens un « tome », c’est-à-dire une lettre officielle, alors que s’opposent à Antioche plusieurs tendances. Parmi les homéens modérés, Mélèce réunit un synode en 363 qui réinterprète le « consubstantiel » nicéen ; il en adresse le résultat à l’empereur Jovien, passant outre Athanase qui réagit en dénonçant cette interprétation dans sa Lettre à Jovien sur la foi.

⟶ Pour en savoir +

Janvier 2022
Publication | Cyrille d’Alexandrie. Contre Julien, tome 4 (Livres VIII-IX)

Le Contre Julien de Cyrille d’Alexandrie († 444) est une réfutation monumentale de l’ouvrage de polémique antichrétienne rédigé par l’empereur Julien en 362-363. Ce traité, qu’il est d’usage d’appeler Contre les Galiléens, est conservé presque exclusivement par les citations qu’en donne Cyrille. Le livre VIII, très spécifique, ne réfute que trois fragments de Julien choisis de manière à présenter un traité dogmatique sur la Trinité et l’Incarnation. Selon Julien, Moïse et les prophètes n’ont pas annoncé Jésus, et le début de l’Évangile de Jean prouverait que les chrétiens croient en plusieurs dieux. Pour lui répondre, l’Alexandrin expose sa théologie trinitaire à partir de ses fondements scripturaires et grâce à une longue séquence de citations philosophiques – certaines ne sont transmises que par Cyrille – visant à établir que Platon, Numénius, Plotin, Porphyre et le Corpus hermétique ont eu connaissance de la Trinité. Pour le volet sur l’Incarnation, il cite le philosophe Amélius, qui aurait « su qu’un Verbe s’était fait homme ». Le livre IX poursuit l’exposé christologique avec l’exégèse de textes aussi mystérieux que célèbres : Genèse 6 sur l’union des « fils de Dieu » avec les filles des hommes, et Lévitique 16 sur le bouc émissaire. Contre Julien, pour qui le christianisme a trahi le judaïsme, il défend aussi, en citant encore Porphyre, la signification figurative de la Loi et sa valeur pour les chrétiens.

⟶ Pour en savoir +

December 2021
Publication | Late Antique Responses to the Arab Conquests

Late Antique Responses to the Arab Conquests is a showcase of new discoveries in an exciting and rapidly developing field: the study of the transition from Late Antiquity to Early Islam. The contributors to this volume engage with previously neglected sources, such as Arabic rock inscriptions, papyri and Byzantine archaeological remains. They also apply new interpretative methods to the literary tradition, reading the Qur’an as a late antique text, using Arabic poetry as a source to study the gestation of an Arab identity, and extracting settlement patterns of the Arabian colonizers in order to explain regional processes of Arabicization and Islamization. This volume shows how the Arab conquests changed both the Arabian conquerors and the conquered.

⟶ Read more

Decembre 2021
Publication | Pagani e Cristiani: conflitto, confronto, dialogo. Le trasformazioni di un modello storiografico

Actes d’un colloque international organisé au Vatican en novembre 2019.

⟶ Pour en savoir +

Decembre 2021
Publication | Avénius. Les rivages  maritimes

Poème géographique composé dans le troisième quart du IVe siècle ap. J.-C., l’Ora maritima se présente, pour sa partie conservée, comme une description des régions côtières depuis les Colonnes d’Hercule (détroit de Gibraltar) jusqu’à Marseille, avec un excursus initial vers l’Extrême Occident et un second le long du cours du Rhône. Amateur de connaissances livresques anciennes et de sources rares, Aviénus présente un monde archaïque oublié, agrémenté de toponymes et d’ethnonymes en grande partie inconnus par ailleurs, ce qui a suscité l’intérêt des historiens et des archéologues. En outre, en bon connaisseur de la poésie grecque et latine, il recourt au trimètre iambique, réminiscence d’une tradition didactique hellénistique, et agrémente son poème d’échos intertextuels conformément à l’esthétique de son temps.

⟶ Pour en savoir +

December 2021
Publication | Means of Christian Conversion in Late Antiquity. Objects, Bodies, and Rituals

This volume presents the proceedings of the conference « Materiality and Conversion: The Role of Material and Visual Cultures in the Christianization of the Latin West », organized by the Centre for Early Medieval Studies in 2020. Its contributions thus focus on the Christianization of the Roman Empire between the fourth and sixth centuries. The studies examine the religious change through the “material turn” approach, building on the material and sensorial dimension of Christian conversion and especially the baptismal rite as one of the key components of the process. The material and visual cultures are regarded as vectors and witnesses of conversion to Christianity, while human body is viewed as one of the agents in ritual actions. The volume covers a wide range of topics, including the prebaptismal purification, the moment of immersion in the baptismal font, the postbaptismal alteration of perception, as well as the continuous changes in funeral forms. As such, the papers attempt to shed more light on the role of materiality in the complex and rapid conversion to Christianity in Late Antique West.

⟶ Read more

Novembre 2021
Publication | Actes du colloque sur la Sculpture de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge

Alors que plusieurs pays d’Europe ont entrepris l’inventaire des édifices, des sculptures et des peintures de la période si déterminante de la fin de l’Antiquité et du haut Moyen Âge, il était indispensable de reprendre pour la France le Recueil général des monuments sculptés en France pendant le haut Moyen Âge (IVe-Xe siècles) avec les outils et les méthodes de notre temps, après une interruption de plus de trente ans. C’est ainsi, en s’appuyant sur la recherche académique la plus actuelle, que s’est constitué le programme de recherche SATHMA (acronyme de Sculpture de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge), qui associe le département des Sculptures du musée du Louvre, le centre de recherche de l’École du Louvre et les UMR 6298 – ArTeHis de l’Université de Bourgogne et 5138 – Archéologie et Archéométrie de l’Université de Lyon.

Cette publication contient les actes des journées d’étude, tenues les 24 et 25 septembre 2020, à l’amphithéâtre Michel-Ange de l’École du Louvre et à l’auditorium du musée du Louvre, autour des questions d’historiographie, de méthodes d’analyse et datation des œuvres, de publications papier et corpus en ligne.

⟶ En savoir +

Octobre 2021
Publication | L’architecture carolingienne en France et en Europe

Fruit du remarquable travail de deux spécialistes de la passionnante époque des Carolingiens, cet ouvrage constitue une synthèse sur l’architecture de cette période, sacrée et profane.

En savoir +

August 2021
Publication | Himmelwärts und erdverbunden? Religiöse und wirtschaftliche Aspekte spätantiker Lebensrealität

L’ouvrage contient une introduction à la législation et à la propagande dans le Codex Theodosianus ainsi que 26 communications présentées lors de colloques organisés les 11-13 novembre 2013 à Trèves, 4-6 décembre 2014 à Rome et 27-28 mars 2014 à Gand, qui se reflètent dans les 3 chapitres du livre. Ceux-ci traitent des « Identités religieuses et milieux de vie réels », des « Évolutions économiques et leur perception » et des « Églises de l’Antiquité tardive et leurs finances ».

Pour en savoir +

March 2021
Publication | Imagining the Divine: Art in Religions of Late Antiquity across Eurasia

This groundbreaking volume brings together scholars of the art and archaeology of late antiquity (c. 200−1000), across cultures and regions reaching from India to Iberia, to discuss how objects can inform our understanding of religions. During this period major transformations are visible in the production of religious art and in the relationships between people and objects in religious contexts across the ancient world. These shifts in behaviour and formalising of iconographies are visible in art associated with numerous religious traditions including, but not limited to, Buddhism, Christianity, Hinduism, Islam, Judaism, Zoroastrianism, religions of the Roman Empire, and paganism in northern Europe. Studies of these religions and their material culture, however, have been shaped by Eurocentric and post-Reformation Christian frameworks that prioritised Scripture and minimised the capacity of images and objects to hold religious content. Despite recent steps to incorporate objects, much academic discourse, especially in comparative religion, remains stubbornly textual. This volume therefore seeks to explore the ramifications of placing objects first and foremost in the comparative study of religions in late antiquity, and to consider the potential for interdisciplinary conversation to reinvigorate the field.

Read more

janvier 2021
Publication | Les déserts de l’Occident. Genèse des lieux monastiques dans le sud-est de la Gaule (fin IVe – milieu VIe siècle)

Au cours du ve siècle, dans le sud-est de la Gaule, plusieurs ascètes entreprennent d’aménager des lieux monastiques sur des îles : à Lérins, Porquerolles, l’Ile-Barbe, la Cappe. Définissant ces établissements insulaires comme des déserts, ils entendent affirmer leur séparation avec le monde profane, consacrant par une rupture spatiale la rupture sociale inhérente au monachisme.

Relisant les données transmises par les documents écrits et exploitant les ressources de fouilles archéologiques parfois très récentes, ce livre étudie la genèse de ces lieux monastiques séparés, en y voyant la caractéristique majeure des expériences monastiques mises en oeuvre dans le sud- est de la Gaule aux ve et vie siècles. Il s’interroge tout d’abord sur le modèle de l’île-monastère, en reconnaissant l’influence de Jérôme de Stridon et de pratiques développées vers 400 dans l’archipel toscan. Il décrypte ensuite la formation des monastères dans les îles provençales et rhodaniennes, puis dans les villes où furent institués des établissements de vierges cloîtrées. Il présente enfin les grands textes monastiques rédigés dans l’espace rhodano-provençal dans la première moitié du vie siècle, en montrant qu’ils firent des traditions nées dans le sud-est de la Gaule une source majeure de la culture monastique occidentale.

Pour en savoir +

January 2021
Publication | Civic Identity and Civic Participation in Late Antiquity and the Early Middle Ages

During the Ancient Greek and Roman eras, participation in political communities at the local level, and assertion of belonging to these communities, were among the fundamental principles and values on which societies would rely. For that reason, citizenship and democracy are generally considered as concepts typical of the political experience of Classical Antiquity. These concepts of citizenship and democracy are often seen as inconsistent with the political, social, and ideological context of the late and post-Roman world. As a result, scholarship has largely overlooked participation in local political communities when it comes to the period between the disintegration of the Classical model of local citizenship in the later Roman Empire and the emergence of ‘pre-communal’ entities in Northern Italy from the ninth century onwards.

Read more